D’où vient réellement le gaspillage alimentaire?

Vous avez déjà gaspillé de la nourriture parce que vous aviez surestimé votre appétit, parce que vous n'aimiez pas ce que vous mangiez ou bien parce que vous aviez attendu trop longtemps pour manger votre repas?

Vous vous sentez coupable de participer au gaspillage alimentaire qui a d’énormes impacts sur notre cher environnement?

La réponse est oui?

Rassurez-vous cher consommateur parce qu’en réalité, vous contribuez simplement à une infime partie du gaspillage alimentaire.

Il a été évalué qu’au Canada, plus de 86% de toute la production alimentaire est perdue avant même d’arriver dans vos assiettes1.

Comment cela se fait-il?

 

Les chaines d’approvisionnement alimentaires

N’oubliez pas, les aliments que vous retrouvez sur les tablettes de vos épiceries ne se sont pas retrouvés là tout bonnement. Au contraire, ils ont dû passer par une panoplie d’étapes afin d’arriver jusqu’à vous, cher consommateur.

Avant toutes choses, les aliments doivent passer par l’étape de la production où des pertes ont lieu en raison de la non-conformité et où une grande quantité d’emballage plastique et d’émission de gaz polluent notre environnement.

Suite à leur production, ces derniers sont transportés jusqu’aux entrepôts. À ce moment, ces longues distances endommagent non seulement les aliments, mais elles participent aussi à l’émission de gaz à effet de serre néfaste pour la planète.

L’entreposage des aliments est un gros joueur quant au gaspillage alimentaire puisque c’est à ce moment que les aliments perdent énormément de leur fraicheur. Si nous prenons exemple sur le basilic, ce dernier étant cueilli, commence déjà à dépérir avant même qu’il soit dans vos ménages.

Ensuite de cela, les aliments doivent encore une fois se faire transporter, mais cette fois-ci jusqu’à vos épiceries. Encore une fois, ces longues distances détériorent les aliments et émettent d’énormes quantités de CO2.

Si à ce moment, les aliments ont réussi à passer à l’étape suivante, ils doivent maintenant faire face aux jugements des épiceries. En d’autres mots, s’ils n’ont pas l’allure, la forme, la taille ou bien la couleur exacte, ils sont indéniablement rejetés malgré leur goût tout aussi délicieux.

 

Impacts environnementaux

Gaspiller entraine, certes, la perte d’aliments, mais cela implique aussi le gaspillage des ressources naturelles et de la main-d’œuvre utilisées pour les produire. Cela revient à dire que les 1,3 milliard de tonnes d’aliments perdus par an dans le monde entier ont émis inutilement des quantités monstrueuses de dioxyde de carbone et de méthane lors des transports et de l’enfouissement des déchets alimentaires2. C’est sans compter, les énormes quantités d’eau et de plastique utilisés pour rien à travers le monde entier.

 

Il y a tellement de solutions que vous ne savez plus lesquelles entrainent réellement un impact?

Avec le virage green que prend de plus en plus notre société, nous devenons submergés par plusieurs solutions possibles pour atténuer les lourds impacts environnementaux qu’entraine le gaspillage alimentaire.

Pourtant, le gaspillage alimentaire ne diminue pas comme nous le souhaitons.

Sommes-nous dans la bonne voie?

Y a-t-il d’autres solutions plus optimales qui réussiraient véritablement à réduire ce lourd enjeu?

 

Nous sommes porteurs de bonnes nouvelles!

Pour certains aliments tels que les petits légumes, les fruits, les fines herbes, les micro-pousses et les plantes aromatiques, il existe une solution qui est capable d’enrayer complètement le gaspillage alimentaire.

Vous êtes curieux de savoir?

 

Le HomeFarming

Le HomeFarming est l’art de cultiver ses propres aliments chez soi de sorte à devenir maître de notre sécurité alimentaire.

Cette nouvelle tendance qui devient de plus en plus à la mode depuis la pandémie est LA solution qui a la capacité d’abolir le gaspillage alimentaire des petits légumes, des fruits, des fines herbes, des micro-pousses et des plantes aromatiques.

Grâce aux conditions intérieures des maisons qui sont propices à la culture, vous pouvez avoir à portée de main vos propres aliments en tout temps, et ce, sans avoir aucunement à passer par la longue chaine d’approvisionnement alimentaire.

Le HomeFaming : pas pour tout le monde?

Nous comprenons très bien que ce n’est pas tout le monde qui a les compétences, le temps ou bien l’espace pour cultiver ses propres aliments à la maison.

MAIS

HerbiaEra vous offre une solution clé en main écoresponsable qui élimine toutes les raisons de ne pas cultiver ses propres aliments sains à l’intérieur de chez soi!

Grâce au HerbiaEra CS1, une jardinière intelligente connectée à une app mobile, vous pouvez maintenant cultiver des petits légumes, des plantes aromatiques, des micro-pousses et plus encore à longueur d’année et sans faire le moindre effort! Vous avez donc l’opportunité d’éliminer tous les intervenants se retrouvant entre vous et vos aliments!

 

Ensemble, consommons autrement pour faire une réelle différence

Nous sommes convaincus qu’ensemble, en tant que communauté, nous pouvons faire une réelle différence quant à l’empreinte écologique du gaspillage alimentaire.

Pour ce faire, nous devons impérativement nous tenir les coudes et commencer dès maintenant à cultiver nos propres aliments de chez soi!

 

 

1Gooch, M., Bucknell, D., LaPlain, D., Dent, B., Whitehead, P., Felfel, A., Nikkel, L., Maguire, M. (2019). The Avoidable Crisis of Food Waste: Technical Report. Value Chain Management International and Second Harvest. Ontario. https://secondharvest.ca/wp-content/uploads/2019/01/Avoidable-Crisis-of-Food-Waste-Technical-Report-January-17-2019.pdf

2FAO. (2011). Global food losses and food waste – Extent, causes and prevention. Rome. http://www.fao.org/3/i2697e/i2697e.pdf